vendredi, 17 janvier 2014

11:25 Écrit par Michel P:. dans Divers | Commentaires (0) |  Facebook |

vendredi, 10 janvier 2014



Je vis sans Croix ni Croissant,
Je vis sans Torah ni Coran,
Esprit sans Foi, indépendant,
Je suis un libre mécréant.

J’ai les pieds bien sur terre
Et la tête bien en l’air.
Je garde mon cul au milieu
Sans le dresser vers les cieux.

Si j’ai le crâne tondu,
Et le bedon bien ventru,
C’est pour des raisons génétiques,
Non par connerie métaphysique.

Si je voulais du poil au menton,
Ce serait pour cacher des boutons
Et non pour qu’on me reconnaisse
Comme un con de la pire espèce.

Je fais carême ou ramadan (1)
Seulement en cas de rage de dent.
J’aime bien le noir et les chapeaux
Mais pas la soutane des Corbeaux.

Jamais je ne serai l’esclave
Des religions, de leurs entraves.
Je suis fier d’être un "chien d’athée"
Plutôt qu’un de ces pantins enragés.

L’opium du peuple, dans ses fumeries,
A endormi beaucoup de vies.
Désormais, sectes et religions
Deviennent le "Crack" de la raison.

Et vous, frères anticléricaux
Auriez-vous donc changé de peau ?
Qu’est devenue votre arrogance ?
Coulante et molle comme du beurre rance !

Vous pensiez depuis des années
Que notre guerre était gagnée.
Mais rien n’est à jamais acquis
Vous-même êtes sombrés dans l’oubli.

Réveillez-vous, libres-penseurs.
Nous avons encore du labeur.
L’obscurantisme fait son retour
Paré de ses nouveaux atours.

Ne laissons pas les Noirs Corbeaux,
Quels que puissent-être leurs oripeaux,
Abrutir de leurs poisons lents
L’esprit fragile de nos enfants.

Bottons le cul des fanatiques
Qui crachent sur nos valeurs laïques.
Arrachons les voiles dogmatiques
Dont ils aveuglent le sens critique.

Extirpons hors de nos écoles
Abbés et barbus qui y racolent
Et avilissent notre jeunesse
De leurs mensongères promesses.

"A bas la calotte, à bas les calotins..."
Il faut adapter ce refrain,
Puis nous remettre à le hurler
A la face des endoctrinés.

Vivons sans Croix ni Croissant,
Vivons sans Torah ni Coran,
Esprits sans Foi, indépendants,
Soyons fiers d’être mécréants.

Michel Pêcher
27 septembre 2005




(1) : Ou "Rhâââ... ma dent !"

16:38 Écrit par Michel P:. dans Divers | Commentaires (0) |  Facebook |

jeudi, 09 janvier 2014


Aux USA, la théorie de l'évolution est de plus en plus rejetée chez les "adeptes" du parti républicain.

C'est du moins ce que tend à démontrer une récente étude du "Pew Research Center".

Une majorité de "républicains" américains seraient persuadés que l'homme existe sous sa forme actuelle depuis toujours, privilégiant ainsi la thèse créationniste, tandis que la théorie de l'évolution rallierait de moins en moins de partisans.

Tentons un exercice difficile en trois étapes :

1. Imaginons-nous dans la peau et dotés de l'esprit de ces bons Américains hypocrétains (subtil mélange d'hypocrites, de crétins et de puritains) et, à défaut de pouvoir nous en convaincre, imaginons que Dieu existe (je vous avais prévenu que ce serait difficile !).

2. Admettons ainsi que Dieu nous aurait créés à son image, nous les Américains et accessoirement le reste des hommes, les animaux, les plantes ...et même les femmes. Etant des êtres parfaits, puisque créatures divines, point n'est besoin de cette hérétique théorie de l'évolution des espèces pour expliquer notre apparition. (OK, j'admets que j'aurais dû écrire qu'il s'agissait d'un exercice "très" difficile).

3. Réintégrons vite nos corps et nos esprits sains et méditons enfin sur les tenants et aboutissants de ces dogmatiques et prétendues vérités.

Ceci étant fait, que pouvons-nous conclure de cette expérience ?

En ce qui me concerne cela ne pourrait que démontrer que, au vu de son oeuvre majeure, l'homme, Dieu ne serait en fait qu'un parfait imbécile, malhabile et maladroit, à peine une sorte "d'apprenti créateur" autodidacte (forcément, puisque Dieu "unique"), lui-même très loin d'être "fini" ! Et le pire, c'est qu'il ne serait pas prêt de s'améliorer étant donné que, selon les grenouilles et crapauds grouillant dans ses bénitiers, il n'est point d'évolution !



Depuis longtemps, je me pose la question de savoir pourquoi certaines personnes sont croyantes, et pourquoi d'autres ne le sont pas ?
Qu'est-ce qui provoque la croyance ou l'incroyance ?
Mais surtout, comment peut-on en arriver à un tel niveau de crédulité et d'abrutissement ?

Certains prétendent que le sentiment (voire le fanatisme) religieux trouve son origine dans l'enseignement et l'environnement religieux dans lesquels sont immergés, sinon noyés, les enfants depuis leur naissance (et pas seulement les petits Américains, malheureusement).

Je peux l'admettre mais je ne puis "croire" que ce soit l'unique raison. En effet, bien que dès ma naissance on ait tenté en vain de m'élever dans la "tradition" chrétienne et ses ineptes croyances, j'ai depuis l'enfance cessé de prendre les messies pour des lanternes !

C'est grave Docteur ?

15:16 Écrit par Michel P:. dans Réflexions | Commentaires (0) |  Facebook |

jeudi, 02 janvier 2014



« Janvier est le mois où l’on offre ses meilleurs voeux à ses amis.
Les autres mois sont ceux où ils ne se réaliseront pas. »


Georg Christoph Lichtenberg

07:19 Écrit par Michel P:. dans Citations | Commentaires (0) |  Facebook |

mardi, 02 juillet 2013

 

« Etre libre, ce n'est pas seulement se débarrasser de ses chaînes ;
c'est vivre d'une façon qui respecte et renforce la liberté des autres. »
Nelson Mandela



13:38 Écrit par Michel P:. dans Citations | Commentaires (0) |  Facebook |